Accès directs


Image Saint Benoit
Fleur d'OR 2013 - ville fleurie

Projets d'urbanisme

La Vallée Mouton 1

Depuis 2007, la ZAC de la Gibauderie abrite une grande zone de constructions d’habitat : la Vallée Mouton n°1. Elle se caractérise par 32 terrains mis en vente par la Société d’Equipement du Poitou (SEP) et achetés par des particuliers pour édifier des maisons individuelles. Ces parcelles ont connu un vif succès et ont été acquises rapidement. 

En 2008, une autre opération a concerné 35 logements en habitats groupés : 15 en accession ont été achevés et vendus par le promoteur PCLAI et 20 logements sociaux ont été édifiés par Habitat 86. Originalité du projet : l’architecture commune entre vente et locatif a permis une vraie cohérence en termes d’urbanisme et a favorisé une mixité sociale effective

Télécharger le plan de la Vallée Mouton (pdf, 4769 ko)

Le projet d’urbanisation de la Vallée Mouton II

Plan d'aménagement Vallée Mouton II

La Vallée Mouton 2 est située au nord-est de la commune, de l’autre côté du vallon par rapport à la Vallée Mouton n°1.Le projet urbanistique de la Vallée Mouton II répond à plusieurs objectifs de développement urbain :

  • - Créer une mixité des diverses fonctions urbaines
  • - Incorporer 30 % de logements locatifs sociaux
  • - Alterner une zone plus compacte du bâti et des zones de pavillons diffuses
  • - Diversifier les types de bâti, densification de l’espace vert
  • - Construire deux logements sociaux à énergie positive BE Pos par HABITAT 86
  • - Créer un espace urbanistique avec des maisons de type contemporain
  • - Promouvoir l’édification de constructions « basse consommation d’énergie »

Pour plus d’information : Les Projets de la Ville / Vallée Mouton II

Télécharger le Plan d’aménagement (pdf, 4650 ko)

Le Pré-Médard

Le lotissement du Pré-Médard est une zone économique située aux limites entre Saint-Benoît, Poitiers et Mignaloux-Beauvoir. A cet emplacement, les serres municipales s’y trouvaient autrefois. Depuis 2003, cette zone d’activités a été développée et de nombreux bâtiments édifiés. Les services liés à la santé et les activités tertiaires représentent le quartier : les jardins de Camille (EHPAD), Duo Solution (experts comptables, commissaires aux comptes), Jurica (groupement de juristes, avocats), les Polissons (crèche d’entreprise), la Direction Régionale du Travail et de l’Emploi, un centre de Pathologie (Debiais Emile Lantier), AFC Cogito (centre de formation), des cabinets médicaux (angiologue, ostéopathe, sophrologue…), Enertek (bureau d’étude technique énergétique), Helvia (surfaces de bureaux à louer), CRAMCO (Caisse d’assurance maladie, centre de retraite) et la DRIRE.

La Place du 8 mai 1945

Place du 8 Mai 1945

Les Sancto-Bénédictins attendaient ce moment avec impatience. Le 28 novembre 2009, ils ont assisté à l’ouverture d’un nouvel espace de vie dans la ville : la place du 8 mai 1945.
Depuis plusieurs années, la Ville de Saint-Benoît s’est lancée dans le réaménagement de son centre-bourg. Après la construction de la nouvelle Poste, l’aménagement de l’escalier reliant les commerçants du haut du bourg, et après une période de réflexion et d’étude, elle a souhaité finir la restructuration de la Place du 8 mai 1945.

Quatre mois de travaux auront été nécessaires pour créer cet espace ouvert, attractif et polyvalent permettant :

  • La circulation des piétons et particulièrement des personnes à mobilité réduite,
  • Le stationnement de véhicules indispensable au maintien et à l’implantation de commerces en centre-bourg, 
  • L’utilisation de la place pour le déroulement de différentes manifestations, comme le marché du samedi matin. 
    Télécharger le communiqué de presse (pdf, 351Ko)

Visite du Centre ville rénové, et Geste inaugural de la ‘’Fontaine du Partenariat’’ par M. Gérard LARCHER:

Jeudi 1er juillet, le Maire Dominique Clément a reçu des hôtes privilégiés : Gérard Larcher, Président du Sénat, Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre et Sénateur de la Vienne, Alain Claeys, Député de la Vienne, Catherine Coutelle, Députée de la Vienne, Alain Fouché, Sénateur de la Vienne et Georges Stupar, vice-Président du Conseil régional Poitou-Charentes. Au menu : table ronde sur les partenariats au service du développement local et inauguration de la « Fontaine du Partenariat ».

Se reposer sur ses lauriers. La Ville de Saint-Benoît ne connaît pas. 2000 : rénovation du Dortoir des Moines. 2002 : aménagement de l’avenue de Lorch. 2006 : construction de la nouvelle Poste. 2008 : nouveau local de l’ANCRE. 2009 : réfection de la place du 8 mai 1945… 1er juillet 2010 : Gérard Larcher, Président du Sénat, inaugure la « Fontaine du Partenariat », symbole d’une collaboration réussie entre l’Etat et les collectivités pour financer le programme de travaux du centre-ville. « Cette fontaine est une ode à la réalité, à la modernité et au dynamisme de l’institution communale », s’exclame-t-il. Parmi les présents à la cérémonie, André Coquema, ancien Maire de la ville (cinq mandats), apprécie certainement. Un peu plus tôt, Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre et Sénateur de la Vienne, rafraîchit le public d’une main heureuse, avec l’eau offerte généreusement par le timbre de la fontaine, comme il en existait jadis dans les centres-bourgs. « Ce n’est pas Versailles mais cette idée du comité de quartier centre-ville représente bien Saint-Benoît, ville au fil de l’eau », se félicite le Maire Dominique Clément.
Dans sa verve habituelle, Jean-Pierre Raffarin, célèbre à sa façon le partenariat : « Je ne suis pas un fanatique des collectivités trop coincées, rappelle-t-il. Nous devons travailler ensemble mais avec, sur chaque dossier, un chef de file. » Et de prévenir : « Dans cette période de crise où il faut économiser partout, n’appauvrissons pas les territoires comme les nôtres. Nous possédons un art de vivre, véritable richesse à mettre en actions autour de projets sur notre département. » Quelques minutes avant, au Dortoir des Moines, Alain Claeys, Député de la Vienne, abonde dans le même sens : « Nous sommes une des rares agglomérations à adopter tous ensemble un plan d’urbanisme. » Le tocsin retentit. Une nouvelle page de l’histoire de Saint-Benoît est écrite, comme en témoignent les paraphes conservés soigneusement dans le livre d’or. Une journée marquée par l’union d’élus locaux et nationaux, pour encourager le développement de la Vienne d’aujourd’hui et de demain. Décidément, à Saint-Benoît, on sait mobiliser et fédérer ! 

Voir la vidéo Visite du Centre ville rénové par M. Gérard LARCHER
Télécharger le Dossier presse (pdf, 571Ko)