Accès directs


Image Saint Benoit
Fleur d'OR 2013 - ville fleurie

Les Grands événements

Etre au service de l’animation de la Ville de Saint-Benoît

Podium de la Course des Peres Noel 2012

Etre au service de l’animation de la Ville de Saint-Benoît, voilà le rôle du Comité des fêtes qui organise ou contribue à l’organisation, souvent en partenariat, des manifestations tout au long de l’année.
La course des Pères Noël, la fête de Pâques, le feu d’artifice, Ciné-Mômes… aux dates devenues désormais incontournables pour les Sancto-Bénédictins…

La Grande Course des Pères Noël de Saint-Benoît

La Grande Course des Pères-Noël


Un beau chemin parcouru depuis la 1ère édition en 2000 où 135 Pères Noël s’étaient donné rendez-vous à Saint-Benoit.

Historique de la Grande Course des Pères Noël de Saint-Benoît (86)

2000


Résultats

Photos

2001


Résultats

Photos

2002


Résultats

Photos

2003


Résultats

Photos

2004


Résultats

Photos

2005


Résultats

Photos

2006


Résultats

Photos

2007


Résultats

Photos

2008


Résultats

Photos

2009


Résultats

Photos

2010


Résultats

Photos

2011


Résultats

Photos

2012


Résultats

Photos

2013


Résultats

Photos

2014


Résultats

Photos et Film

2015

 Résultats

Photos

2016

 Résultats

Photos

Vidéo

     

 

Edition 2016
17e ÉDITION DE LA COURSE DES PÈRES NOËL DE SAINT-BENOIT

La grande course des Pères Noël, organisée par le Comité des Fêtes de la ville de Saint-Benoît, disputée sur une boucle de 7,5 km, a eu lieu à La Hune le samedi 17 décembre 2016 à 10 h 30. 
La course des Pères Noël est ouverte à toute personne, âgée de plus de 15 ans, licenciée à une fédération sportive, sinon titulaire d’un certificat médical de moins d’un an. Pour les mineurs à partir de 15 ans, une autorisation parentale manuscrite sera exigée.
En prélude à la course des Pères Noël, la course des Lutins, réservée aux enfants de 6 à 13 ans, aura lieu à 9 h 30 autour de La Hune (environ 1 km). L’inscription, gratuite, se fera sur place le vendredi 16 de 16 h à 19 h ou le samedi 17 dès 8 h 30, avec une autorisation parentale.

Une action de solidarité engagée depuis la création de la Course des Pères Noël en 2000.
Le droit d’engagement par Père Noël ou Mère Noël est de 8 € dont 1 € est reversé à l’association « Un hôpital pour les enfants ». Gratuité pour les lutins participants âgés de 6 à 13 ans, mais 1 € par lutin est versé par le Comité des Fêtes à l’association. Le chèque remis à l’association « Un hôpital pour les enfants » représente la somme des fonds collectés grâce aux frais d’engagements des participants à La Grande Course des Pères Noël.

« Avec la participation des commerçants et artisans locaux »

Voir la vidéo du départ

Edition 2015


Samedi 19 décembre 2015, 1 200 inscrits et quelques centaines de participants adultes sans dossards et 420 enfants pour la course des lutins avaient pris le départ de la grande course des Peres Noel à Saint-Benoit. 

Ce moment de solidarité et de liesse mis en place par la ville de Saint-Benoit, il y a maintenant 17 ans, s’adresse à toutes et à tous, licenciés ou non à une fédération sportive sur un parcours en boucle de 7,5 km au départ de La Hune. Comme par enchantement, le bitume bénédictin reflétait les rayons du soleil et avait revêtu son manteau de rouge et de blanc pour accueillir la célèbre course.

Cet événement sportif et festif attire de plus en plus de monde chaque année, avec autant de plaisir à participer en Père Noel. Les spectateurs étaient également plus nombreux tout le long du parcours pour applaudir et encourager les coureurs.

Voir les photos
Voir le classement  (pdf, 8,5 Mo)


Edition 2014

« Les conditions météorologiques sont idéales, plus de 1 200 inscrits, 350 lutins au départ, de nombreux spectateurs, nous sommes victimes de notre succès ! Du beau chemin parcouru depuis la première édition en 2000 où 135 Pères Noël s’étaient donné rendez-vous. Non seulement cette course est référencée à la FFA (Fédération Française d’Athlétisme), mais elle est surtout devenue un moment incontournable et festif pour les sportifs de la région, et même plus. Par ailleurs, tout le monde joue le jeu et se déguise. Une manifestation solidaire également puisque le comité des fêtes de Saint-Benoît reverse un euro par participant au profit de l’association « Un Hôpital pour les Enfants ». Nous remercions vivement tous nos fidèles partenaires institutionnels et privés », concluent les organisateurs.

Tous, ont pris le départ, accompagnés par le son de la fanfare sur le parking de la Hune pour un parcours de 7,5 km à travers les rues de la commune. Parmi les coureurs, un groupe de trentenaires, participe pour la première fois à la manifestation : « Nous sommes ici grâce au bouche-à-oreille. Nous nous sommes tous déguisés pour l’occasion. Ça change des courses classiques ! ». Un immense bravo à l’équipe du Mille-pattes de Buxerolles qui reste liée par son habit rouge et blanc jusqu’à l’arrivée. Un grand bravo également à tous les coureurs qui participent à la course depuis quelques années. Solidarité et convivialité restent les maîtres mots de ce temps fort sportif et festif, dans la Cité.

Dans une voiture précédant les coureurs, Dominique Clément, maire de Saint-Benoît, joue au Père Noël en distribuant sur son passage des bonbons aux enfants : « Cet événement revêt un côté festif. Il a quelque chose en plus ! Cette course est décalée avec tout de même un brin de sérieux !» L’esprit « fête » s’est prolongé tout le week-end à Saint-Benoît. Dimanche, se tenait au cloître de l’abbaye, le marché de Noël des créateurs avec l’association N’en parler pas aux copines de la boutique Pièce Unique. Dimanche après-midi, avait lieu la séance de Ciné-Mômes, le ciné gratuit pour les enfants, à la Hune. Autant de moments de plaisir pour prolonger encore un peu plus la magie de Noël à Saint-Benoît.

Voir les photos
Voir le classement (pdf, 280 ko)
Voir le reportage de France 3
Voir le film (mairie de Saint-Benoît)

La fête de Pâques

Fête de Pâques Cloître du Dortoir des Moines

Imaginez 2 000 œufs en chocolat et 70 œufs mystères cachés le long d’un parcours entre le Jardin de Cookham et la cour du cloître du Dortoir des Moines. Un week-end pascal festif dédié aux enfants.

3 jours de fêtes et d’animations (la chasse aux œufs, les ateliers aérofresque avec l’artiste MAN’S, le clown Tiligolo et la ferme avec animaux, le sculpteur de ballons et le clown Bimbo, l’atelier maquillage, le karting, les manèges…)

Le ciel est particulièrement bleu en ce dimanche de Pâques. Juliette 5 ans et demi, est attentive : « Je regarde le ciel : peut-être que je vais voir les œufs tomber ». Elle a raison de le surveiller, car les cloches ont bien fait leur travail. Plus de 2400 œufs ont été dispersés dans cet espace vert autour de la mairie pour le plus grand plaisir des enfants.

‘’5, 4, 3, 2, 1’’ C’est parti !

Le tocsin de l’église retentit. Il est 10 heures. La course aux œufs est lancée. Un grand nombre d’enfants se lance dans le Jardin de Cookham puis sur le terrain de football. Au milieu du stade, panier à la main, les enfants ramassent avec joie les œufs en chocolat tant convoités. Plus loin au cloître du Dortoir des Moines, la chasse aux œufs réservée aux plus petits bat son plein. Lilian, 2 ans et demi, est aux anges. Il vient de trouver avec sa maman un œuf rouge qui lui donne le droit à un tour de manège gratuit. Du bonheur qui réjouit Agnès Faugeron, adjointe à la communication, et Philippe Delahaye, délégué aux manifestations : « Depuis plusieurs années, cette agréable manifestation est devenue importante pour la vie de la commune. Nous sommes fiers de proposer ces festivités sécurisées à Pâques, car peu sont organisées pour les enfants à cette époque de l’année ».

La course aux œufs laisse place ensuite aux animations présentes sur la place du centre-bourg. Guidés par les clowns, petits et grands découvrent les nouvelles activités : manèges, ateliers d’aérofresque animés par l’artiste peintre Man’s, structures de jeux… Il y en a pour tous les goûts. Les enfants sont ravis, les parents aussi : « C’est vraiment génial pour eux. On lit la joie, l’émerveillement dans leurs yeux. Ce matin, ils étaient pressés de venir et couraient dans tous les sens », raconte Claudine, maman de Juliette et Nicolas. « C’est une super fête ! Il n’y a qu’à Saint-Benoît qu’on peut voir ce genre de manifestation. C’est vraiment bien ! » indique Patrick, papa de Mathilde, 7 ans et demi.

Le feu d’artifice

Feu d'artifice

Le 14 juillet, le Comité des Fêtes contribue au succès du feu d’artifice en organisant la traditionnelle retraite aux lampions conduite par la fanfare de Dissay entre la Mairie et le Parc de Strunga après avoir défilé autour du bourg.